Partager la page par email
Ajouter la page à vos favoris
Envoyer l'adresse de la page sur Twitter
Partager la page sur Facebook
Partager
Une question ? Appelez-nous au : 0388101010

"Depuis de nombreuses années, nous mettons notre expérience et notre professionnalisme à votre service"

Merci de votre confiance Amicalement

Mr STURTZ

 
 

LES DÉFINITIONS

Pour donner plus de sécurité à une maison d’habitation, il faut aussi penser à l’esthétique mais aussi à la dépense que va engendrer cette disposition. Il est aussi possible de faire installer un système d’alarme pour plus d’efficacité contre le vol par effraction.

Autour du mot « serrure » il y a :

-Le cylindre qui est déjà un outil sécuritaire car il comporte plusieurs éléments qui empêchent l’ouverture par crochetage de la porte.

-Le(s) verrou(s) qui permet (tent) déjà la fermeture de la porte.

-La clé, qui permet d’ouvrir les serrures. Elle peut être unique pour toutes les serrures existantes dans une maison, par exemple, celle des grilles, de la porte d’entrée, du garage…

-Les serrures qui permettent de verrouiller les portes avec une ou plusieurs clés. Mais il existe aussi des serrures multipoints qui verrouillent la porte en plusieurs points et permettent en même temps de verrouiller à deux tours de clé.

Mais portes et fenêtres peuvent aussi être renforcées par blindage avec des grilles ou un rideau de fer…selon les lieux et la sécurité souhaitée.

L’efficacité du système de blindage est certifié selon les normes établies par Le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP) :

-La norme A2P : contre l’effraction et l’incendie.

-La porte blindée dont il y a plusieurs types : porte blindée, bloc-porte blindé, porte de cave, bloc porte de service…qui protègent contre l’infraction, le feu et même permettant l’isolation phonique et thermique.

Les portes blindées et bloc-portes existent en plusieurs revêtements et coloris. Elles peuvent êtres peintes ou pré-plaquées ou habillées, mais peuvent aussi être faites de votre choix.


 Informations Complémentaires 

Serrure : 

Mot provenant du latin 'serrare', qui signifie serrer. Dispositif qui permet de bloquer en position fermée au moyen d’une clé.

  

Clé (ou clef) : 

Tient son origine du grec 'klêïs' et du latin 'clavis', qui désigne aussi bien la clé, le loquet ou la barre, ou encore 'clavos', qui désigne le clou recourbé passé dans deux anneaux pour fermer la porte.
Instrument métallique destiné à faire fonctionner une serrure, à établir un contact, etc. Outil. Par extension, moyen d’accès ou de parvenir à un résultat.
La clé est composée de 2 parties = l'anneau qu'on tient dans la main et la tige, qu'on introduit dans la serrure.

Barillet : 

Partie cylindrique du bloc de sûreté d’une serrure. (voir aussi : cylindre ou canon)

Bec-de-cane : 

Serrure comportant uniquement un pêne demi-tour, et qu’on ne peut donc pas fermer à clé.


Béquille :

Poignée permettant de manœuvrer une serrure.

 

Bouterolle :

Pièce cylindrique de serrure servant d’appui à la tige de la clé.

 

Canon :

Cylindre creux solidaire de la serrure en applique et destiné à assurer le guidage de la clé. Par extension, désigne le barillet ou le cylindre.

 

Chambranle :
(huisserie, bâti)

Encadrement de la porte.

Clé bénarde :

Clé à tige pleine.

 

Clé

passe-partout:

Clé ouvrant deux ou plusieurs serrures suivant un plan de combinaison hiérarchisé. On distingue le passe général (ouvrant toutes les serrures) et les passes partiels (ouvrant seulement un nombre déterminé de serrures).

 

Contreplaque :

Plaque métallique fixée côté extérieur de la porte, à l’endroit d’une serrure ou d’un verrou, permettant de prendre le bois en « sandwich » et d’en renforcer la résistance.

 

Cylindre :

Partie amovible de la serrure qui reçoit la clé. Elle est composée elle-même d’une partie fixe « stator » et d’une partie mobile « rotor » où l’on insère la clé. Leur complexité ralentit l’effraction par crochetage ou tâtage.

 

Foncet :

Platine formant un couvercle dans une serrure.

 

Fouillot :

Pièce percée d’un trou carré permettant la fixation de la béquille sur la serrure par l’intermédiaire d’une tige carrée.

 

Gâche :

Pièce fixée au chambranle et dans laquelle s’engage le(s) pêne(s) de la serrure. De la qualité de sa mise en place dépend le niveau de sécurité de l’installation.

 

Goupille ou Piston :

Pièce cylindrique située à l’intérieur d’un barillet ou cylindre.

 

Mortaise :

Entaille faite dans la porte pour recevoir la serrure. Les serrures dites à mortaiser (ou encore à larder) sont des serrures à encastrer dans la porte.

 

Panneton :

Partie de la clé qui entre dans la serrure et agit sur le pêne. Cela peut également désigner la partie du cylindre qui entraîne le mécanisme de la serrure.

 

Pêne :

Pièce mobile d’une serrure s’engageant dans une gâche et immobilisant la porte dans son huisserie en position fermée ou verrouillée.

 

Rotor :

Partie mobile d’un cylindre, dans laquelle on introduit la clé.

 

Serrure à mortaiser :
( ou serrure à encastrer
ou à larder)

Serrure se fixant dans l'épaisseur de la porte, ce qui offre l'avantage d'être invisible, mais peut cependant fragiliser le bois de la porte à l'endroit de la mortaise.

 

Serrure à cylindre :

 Serrure s’ouvrant avec une clé plate et/ou réversible. Son mécanisme intérieur, plus ou moins complexe, comporte des éléments mobiles communs : soit des « goupilles » ou « pistons », soit des « garnitures », soit des paillettes ».

 

Serrure à gorges:

Serrure s'ouvrant avec une clé classique faite d'une tige cylindrique pleine terminée par une partie plate (panneton) qui actionne la serrure.

 

Serrure en applique :

Serrure présentant un boîtier apparent, utilisée lorsque l'épaisseur insuffisante de la porte ne permet pas d'insérer une serrure à mortaiser, ou sur des grilles de jardin.

 

Serrures ou cylindres :
s'entrouvrant

Serrures ou cylindres ouverts par la même clé.

 

Serrures ou cylindres :
sur ouverture centrale

Serrures ou cylindres ouverts par des clés différentes. Exemple : serrure d'entrée d'immeuble ou de cave, ouverte par les clés d'appartements.

 

Serrure trois points :
ou multipoints

Serrure composée d’un pêne principal et de deux ou plusieurs autres pênes actionnés simultanément avec le pêne principal par une seule clé. Ces pênes supplémentaires sont placés en haut et en bas de la porte afin d’éviter de pouvoir faire levier en insérant un outil comme le pied-de-biche aux extrémités de la porte.

 

Têtière :

Partie frontale d’une serrure fixée sur le chant de la porte.

 

Variure :

Nombre représentant le taillage de la clé (synonyme = variation, N° de clé)

 

Verrou :

A la différence de la serrure, le verrou ne possède qu'un pène dormant.

 

Verrou à bouton :

Verrou manœuvré par clé de l’extérieur et par bouton de l’intérieur.

 

Verrou à double entrée :

Verrou manœuvré par clé des deux côtés

 


 Haut de Page
Rechercher

 Nous contacter par :  
camionnette de dépannage STURTZ

STURTZ SERRURERIE® 

TELEPHONE :
03 88 10  10 10

MOBILE :
06 62 49 01 02

sturtz.serrure@gmail.com  

ADRESSE :

 1 Av Léon Dacheux 

67100 Strasbourg

FRANCE

Plan d'Accés au Magasin  


 Artisan Serrurier  
Artisan Serrurier

LES TARIFS sont communiqués à l'avance!                 En savoir plus


 Normes en serrurerie 
Normes en serrurerie
 Donnez votre avis  
Donnez votre avis
Clients votre avis nous intéresse